Assurer son véhicule est une obligation légale, certes, mais choisir la bonne assurance auto relève d’un véritable casse-tête. Entre les différentes formules, les garanties optionnelles et les tarifs qui fluctuent, comment s’y retrouver ? 

Plutôt que de foncer tête baissée vers le contrat le moins cher, prenez le temps d’analyser vos besoins réels. Votre profil de conducteur, l’utilisation de votre voiture ou encore son âge sont autant de critères à prendre en compte pour dénicher l’assurance parfaitement calibrée. On vous aide ici !

Adoptez la couverture en phase avec votre profil

Êtes-vous un jeune conducteur malussé ou un automobiliste confirmé au bonus élevé ? Votre profil influencera grandement le montant de votre prime d’assurance. Les premières années, une formule au tiers pourrait être l’option la plus économique. Les conducteurs expérimentés, eux, peuvent se permettre un contrat tous risques plus protecteur sans trop entamer leur budget.

Autre élément qui permet de déterminer l’offre idéale : le lieu où vous résidez. Dans les grandes villes où le risque de vol ou d’accident est élevé, il vaut mieux opter pour des garanties étendues. Les habitants des zones rurales, en revanche, pourront se contenter d’un choix couverture assurance minimale.

Votre profession entre également en ligne de compte. Selon que vous soyez un professionnel itinérant ou un travailleur sédentaire, l’usage de votre véhicule et les kilomètres parcourus varieront. Ces facteurs vont donc impacter le montant des primes.

Ajustez la protection à votre véhicule


De la citadine d’occasion au SUV dernière génération, le niveau de couverture adéquat varie selon le modèle. Pour une voiture récente et onéreuse, l’assurance tous risques s’impose quasi d’office afin de prendre en charge tous les dommages, qu’ils surviennent de votre fait ou non. 

A contrario, pour un véhicule âgé à la valeur modique, l’assurance au tiers constitue une option plus que suffisante. Son seul tort ? En cas d’accident responsable, votre voiture ne sera pas couverte.

Choisissez les bonnes options

Outre les formules de base, vous pouvez personnaliser votre contrat, c’est-à-dire souscrire à des garanties complémentaires. Choisissez donc pour l’option adéquate. Il en va de même pour l’assistance dépannage si vous craignez les pannes à répétition. 

Mais gare à ne pas alourdir inutilement votre prime. Il est préférable de sélectionner les options indispensables à vos besoins réels plutôt que de vous laisser tenter par une panoplie de garanties superflues.

Arbitrez les franchises judicieusement

Chaque sinistre donne lieu à une franchise, un reste à charge financier pour l’assuré. Lorsque vous optez pour une franchise élevée, vous réduirez le montant de votre cotisation annuelle. Cependant, en cas de pépin, votre ardoise sera plus salée.

À l’inverse, une franchise minime vous assurera un faible reste à charge, mais au prix d’une prime plus conséquente. À vous de définir le ratio coût de la prime/franchise qui vous convient le mieux.

Comparez pour faire le bon choix

Le dernier conseil pour bien choisir votre assurance : n’hésitez pas à multiplier les devis pour bénéficier des meilleures offres du marché. 

En quelques clics, les comparateurs vous permettront de visualiser tous les tarifs et garanties qui correspondent à votre situation. Il ne vous reste plus qu’à arbitrer le compromis idéal entre couverture, options et budget.